Exposition des photographies de Jacques Bihin

du 18 mars au 2 avril 2017

les mercredis, vendredis, samedis et dimanches de 14h à 17h

Visite guidée, entrée libre : samedi 18 & 25 et vendredi 31 mars à 15h30

L'Ancienne Piscine de Mouscron, Place Charles de Gaulle, 7700  Mouscron  - Hainaut -  Belgique

 

L’exposition " L’urgence et la beauté " présente une centaine de photographies de paysages, principalement sous forme de panoramiques sphériques. Cette technique offre une représentation complète de l’environnement photographié sous forme de "petite planète". Cette approche magnifie principalement deux éléments : la terre et le ciel. Cette distanciation visuelle de la terre et du ciel invite alors le spectateur à méditer sur son rapport à la création et sur les enjeux climatiques qui en découlent.  Au-delà du caractère ludique de ces photographies, l’exposition se veut un éveil  "à la grandeur, l’urgence et la beauté du défi qui se présente à nous". 

Le sujet de toutes les photographies est une petite île au large de Cannes, Saint Honorat, dans les Alpes-de-Haute-Provence, qui fait ici figure d’allégorie de la terre. L’île est en outre incroyablement photogénique avec son rivage surmonté d’une végétation luxuriante, son enchevêtrement de rochers plongés au milieu de la mer méditerranée et son ciel éblouissant. 

La conduite littéraire de l'exposition est ponctuée par 10 citations extraites de la publication Laudato si’ écrite par le pape François en 2015, document de référence pour la conscientisation de la problématique écologique, unanimement salué par les acteurs du développement durable.

" En nous invitant au courage et à l’honnêteté, François propose une nouvelle feuille de route pour l’humanité, il ouvre un chemin de maturité jalonné de valeurs incontournables" (Nicolas Hulot)

Pourquoi l’île Saint-Honorat ? La taille de cette île la rend très singulière, trop grande pour appartenir uniquement au domaine maritime, elle est aussi trop petite pour appartenir au domaine terrestre qui lui permettrait un bon équilibre naturel. À l’état sauvage, l’île était donc particulièrement malsaine. Au IVème siècle, lorsque les premiers habitants - des moines- s’installèrent sur l’île, en quête de solitude, ils apprirent à gérer son équilibre écologique. L’expérience de la gestion de cette petite île préfigure donc la problématique du développement durable auquel l’humanité est aujourd’hui confrontée à l’échelle planétaire. 

L’auteur : Jacques Bihin est un peintre d’icônes, animateur de nombreux stages et expositions. Il découvre en 1999 cette petite île au large de Cannes, et il en fait le sujet d’une étude photographique. Pendant des années, il va chercher la technique la plus appropriée pour exprimer l’ambiance si particulière de l’île, mais reste insatisfait par les techniques classiques qui l’obligent à un cadrage limitant. Avec la stéréographie, il peut utiliser la totalité de l’environnement et grâce à cette immersion, mieux restituer la lumière du ciel, l’humeur de la mer et le mystère du rivage. 

Des œuvres pour libérer la parole : ces photographies parce qu’elles mettent en présence les éléments fondamentaux de la nature, tout en offrant une grande amplitude d’interprétation, sont régulièrement utilisées comme support lors des séminaires de développement personnel.

Plan d'exposition : 15 panneaux recto-verso autoportants de 2 x 1,25 m, 40 photographies A1 et 40 x A4, 10 n&b + quelques grands visuels

Outils : jeux pédagogique sous forme de questionnaire pour capter l'attention des jeunes