Les cimetières passent au vert

Il y a quelque temps, le Réseau Wallonie Nature lançait à destination des communes l’action « cimetière nature ». Un projet visant à introduire plus de biodiversité dans nos cimetières. Une action que la commune de Mouscron n’a pas hésité à mettre en place dans le cadre du Plan de Gestion Différenciée, un plan qui vise à réduire de manière drastique l’utilisation des pesticides dans les espaces verts.     

C’est donc au Risquons-Tout que la ville a commencé à faire pousser son petit coin de verdure. En effet, le cimetière mouscronnois. A l’initiative de la Cellule Environnement, le cimetière se voit, en effet, recouvrir d’un immense parterre vert à l’image des cimetières de nos voisins anglais. Cette transformation se fait par étapes.  Ce changement dû à la nouvelle action « zéro phyto » prévoit d’éliminer les pesticides entre ses murs afin de laisser la nature y suivre son cours, et ce depuis août 2015. L’objectif est d’avoir une gestion de l’espace plus respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Sans pesticides, nos cimetières redeviennent des lieux de vie pour la nature. 

Allées progressivement engazonnées, espaces inter-tombes paillés, pieds de mur végétalisés et tonte différenciée s’organisent sur les espaces de pelouse. À noter que l’entretien des tombes reste de la responsabilité des familles. Si ce passage au vert ne touche, pour l’instant, que le cimetière du Risquons-Tout, il ne faudrait pas s’étonner de voir d’autres lieux de mémoire passer au zéro phyto.

En 2016, un espace géré par éco-pâturage est mis en place dans le cimetière de Luingne avec l’installation de quelques ruches. L’action sera évaluée en cours d’année…