Des actions à entreprendre en automne -

 

SEPTEMBRE : le mois des semis.

Le printemps 2015 a été fidèle aux précédents : le temps est relativement sec et un vent Nord/Est, régulier, assèche les surfaces.

Les semis, tous mélanges confondus, deviennent extrêmement délicats, surtout sans arrosage.  Les adventices telles que les chénopodes, profitent alors du travail du sol pour se développer et concurrencer les semis.

Si tel est le cas, il est alors recommandé de tondre ces adventices dès que possible pour remettre en lumière les jeunes plantules issues du semis.

 

Septembre reste la meilleure période pour tous les semis, du moins pour les espèces non gélives.  Le sol est encore chaud, les températures sont douces et l'humidité est assurée.  Voilà tous les ingrédients pour réussir vos prairies fleuries.

L'hiver pourra être rude, les plantules d'espèces indigènes résistent et se développeront au printemps prochain.

 

Attention, pour les régions au climat plus rude (Moyenne et Haute Ardennes), il est recommandé de semer dès la mi-août jusqu'au plus tard à la mi-septembre.

 

Ayez-donc le réflexe de privilégier vos semis (pelouses, prairies fleuries) à cette période.

 

 

Et le fauchage ?

Pour les prairies fleuries déjà établies et qui n'ont pas encore été fauchées, voici venu le moment recommandé pour le fauchage.

La gestion est à planifier rapidement, particulièrement pour les prairies fleuries situées dans des lieux de passages et souvent sensibles (ronds-points, cimetières, quartiers d'habitations, ...).

Pour les espaces plus reculés, il n'est pas obligatoire de faucher maintenant.  Les oiseaux tels que les chardonnerets, les verdiers, ... profiteront alors des graines.  La fauche peut alors être réalisée en octobre.

 

Pour rappel, il est vivement recommandé d'effectuer un ramassage du foin coupé.  Ceci assure une meilleure pérennité du mélange dans le temps.  Vous évitez ainsi de couvrir, par le foin coupé, les jeunes plantules et vous limitez également l'enrichissement du sol.

 

Source de l'infos - EcoWal

SEPTEMBRE : la plantation des bulbes de printemps.

Le mois de septembre est aussi la période recommandée pour la plantation des bulbes à floraison printanière tels que les narcisses, tulipes, crocus, ails et camassias.

Les bulbes assurent un fleurissement hâtif de vos parterres de vivaces et graminées avant que celles-ci ne s'épanouissent et prennent progressivement le relais.

 

Pour rappel, les bulbes doivent être plantés à une profondeur égale à trois fois leur hauteur, à l'exception des Eremurus qui seront établis sur un lit drainant avec le bourgeon enfouit à ras du sol (profondeur de plantation : +/- 5cm).

 

Certaines variétés de plantes à bulbes sont particulièrement visitées par les abeilles et bourdons.  Avec les quelques arbustes à floraisons précoces, celles-ci sont les premières sources de nourriture pour les pollinisateurs à la sortie de l'hiver.  Période critique pendant laquelle nos pollinisateurs ont un besoin urgent d'un nouvel apport énergétique.  Plus d'infos : ici